Le Comoros Stream

comoros-cestas-1.jpgLe Comoros Stream, cliché de Philippe Badouard, lors des Championnats de France de 2004

        Ce sera sans doute le plus gros succès, construit à 5 exemplaires pour l'armateur, je me devais d'en faire un 6ème à titre personnel mais surtout navigant, ce modèle concourrera en F2c mais surtout en F6, ou dans une certaine mesure il fut l'acteur principal du scénrio

        Il partticipa donc à tous les championnats depuis 2004 à ce jour, dont 3 championnats du monde, son histoire et sa construction en image.

       Premier point qui a son importance, il ne s'agit pas d'un porte-conteneurs mais d'un Reefer, en français, frigorifique, effectivement il n'emporte pas de conteneurs en acier de 38 tonnes, mais des chambres froides de 20 tonnes, elles ne sont pas en acier blindé mais bien souvent en aluminium et plastique, seule l'armature principale de la "boite" est en acier renforcé. Nous sommes donc en présence d'un frigorifique moderne (anciennement appellés bananiers) il dispose donc de cales réfrigérées, sur ses ponts sont posés des frigos mobiles que l'on doit brancher dès leur chargement, ces navires sont très rapides, 20 noeuds de route libre en permanence, ils sont affrêtés sur la ligne Papeete - Anvers, la compagnie "Seatrade" est Néerlandaise, sa flotte est d'une centaine d'unités, son siège se trouve à Groningen, mais sa direction principale à Anvers en Belgique, plusieurs de ses navires sont en sous traitance chez d'autres armateurs, notamment le "Royal Klipper" sister ship du "Comoros Stream", construit et présenté ci dessous au 1/200, le Comoros à ses côtés est au 1/100, ces deux modèles sont en cours de livraison pour la Hollande dès le lendemain. 

image-9-copie-2.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×