Les remorqueurs portuaires au 1/100

Depuis quelques années il devint nécessaire de réaliser des remorqueurs pour assurer la mise à quai de nos gros porteur dans le port, ce sont ces nouvelles réalisations qui furent affectées à cette tâche ingrate, afin de concrétiser notre spectacle portuaire, c'est ainsi qu'un premier remorqueur fut mis en confection dès 2003, suivi d'un second en 2004 et enfin d'un troisième en 2006

Abeille 14 au 1/100 Le remorqueur Abeille 14

Il fut donc construit jusqu'a ce jour, 5 remorqueurs pour ce travail, nous allons donc les détailler dans les pages suivantes.

        Le premier exemplaire fut un 1000 CV de la marine nationale, il s'agit entre autre de l'Acharné affecté au port militaire de Cherbourg, c'est un bateau de; 28,24 mètres de long, 7,92 de large et 4,20 de tirant d'eau pour un poids total en charge de 291 tonnes en ordre de marche, au 1/100 nous aurons donc un modèle de 28 cm de long, 8 de large et 290 grammes en ordre de marche, muni d'un plan correct au 1/50, le travail pourra être effectué, mais attention pas n'importe comment et pas avec n'importe quel matériau.

L'Acharné, en Seine en 2008L'Acharné, en Seine en 2008

        La coque sera montée bordée sur membrure , couples et quille en CTP de 2/10 et bordés en fines baguettes de balsa de 15/10, l'ensemble terminé sera marouflé et enduit intérieur et extérieur (résine époxy et tissu de verre de 25 g/m)

L'Acharné en état de navigationL'Acharné en état de navigation

        La construction va donc débiter à l'automne 2003 elle durera moins de 3 semaines, de la pose de la quille à la dernière touche de peinture de finition.

       La première opération consiste à réunir tous les éléments indispensables et de définir s'ils sont compatibles en poids afin de réaliser le modèle, cela concerne la quille et les couples, et le mlatériel devant entrer à l'intérieur, les batteries (4,8 volts), le moteur, le récepteur, le variateur de vitesse et le servo de gouverne, le tout devant avoisiner les 200 grammes, le pois manquant (90gr) sera du aux bordés, la superstructure, les colles et peintures, de façon à ne pas dépasser les 290 grammes du poids total du modèle terminé

Les divers éléments de conception, sont posés sur le plan réduit au 1/100Les divers éléments de conception, sont posés sur le plan réduit au 1/100

le pont est collé en place, il sert à maintenir l'ensemble dans l'axe médiant sans se vriller, il est en ctp de 8/10le pont est collé en place, il sert à maintenir l'ensemble dans l'axe médiant sans se vriller, il est en ctp de 8/10

positionnement du pontpositionnement du pont

Coque bordée entièrement, pose du pavoisCoque bordée entièrement, pose du pavoisconfection et pose de l'hiloire qui assurera la pose de la superstructure et l'étanchéitéconfection et pose de l'hiloire qui assurera la pose de la superstructure et l'étanchéité

 Après ponçage, la coque est marouflée puis enduite et poncée parfaitement avant peinture

Après ponçage, la coque est marouflée puis enduite et poncée parfaitement avant peinture 

Après peinture, il ne reste plus qu'à équiper l'intérieurAprès peinture, il ne reste plus qu'à équiper l'intérieur

Voici le bébé terminéVoici le bébé terminé

Paré pour faire mon travail de remorqueur portuaireParé pour faire mon travail de remorqueur portuaire

 

Fort du succès de ce petit bateau, et le besoin ne s'arrêtant pas à un seul modèle, un second remorqueur fut mis en chantier tout aussitôt, précisément au début de l'année 2004, il s'agit entre autre d'un modèle plus petit et plus léger, un 850 CV de 25 mètres, il fut choisi le Capitaine Louis Thomas du port autonome de Rouen.

Le Capitaine Louis Thomas, à son poste d'amarrage à RouenLe Capitaine Louis Thomas, à son poste d'amarrage à Rouen

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site