Championnats de France maquettes navigantes 2012

Ils eurent lieu à Bourbonne les bains, du 17 au 20 mai.

Pour l'occasion, 6 membres du club avaient fait le déplacement, avec 16 modèles dans les diverses classes et 8 modèles pour le groupe F6. Certains observateurs avaient remarqués que le CF 2012 comportait plus de monde que le CF de 2011, ce n'est pas juste, car si l'on compte en nombre de modèles sans aucun doute, mais si l'on compte en nombre de concurrents cela ne passe pas, la raison en est simple, en 2011, le championnat fut organisé en secours par  "Miniflotte-50", faute d'organisateur en liste, ce CF se fit donc dans des délais très courts, sans aucune aide, subvention ou autre, et ce avec les moyens limités d'un club, ce qui ne fut pas le cas de 2012, subveniionné et avec du matériel professionnel

imgp4674-1.jpg

L'effectif réel fut le suivant

En 2011 les membres de "Minifilotte-50" étaient à la fois concurrents et organisateurs, ils ne purent participer qu'en fonction des disponibilités du championnat, cette année le même effectif (6) présenta 16 modèles et une équipe F6 de 8 modèles, elle fut présente dans toutes les classes sauf le NSS, de même l'équipe de Villeveyrac forte de seulement 2 membres, présenta 6 modèles, ces deux clubs asurant à eux seuls l'équipe de France 2011/2012, elle fut donc omniprésente dans les classes et dans les résultats, hormis la classe NSS, les concurrents étaient au nombre de 16 cette année contre 19 l'an passé, de plus ces deux équipes se déplacent chaque année aux CF quelque soit l'endroit choisi sur l'ensemble du territoire français, la plupart des autres concurrents potentiels ne pratiquant que dans leur région, merci toutefois à quelques indéboulonnables des CF, notamment les responsables des clubs de Montaigu, Chateaulun, Nantes, toujours présents quelque soit le lieu.

imgp5603.jpg

Nous allons donc voir en image les différentes classes

Les classes F4

 

Dans la classe F4a, classe la plus nombreuse en concurrents (12 modèles enregistrés); nos participants se partagèrent le podium, en empportant les 1ère, 2ème et 4ème place, et qui plus est, le plus petit modèle du championnat fit la pige aux autres pourtant habitués du parcours, mais aussi conçus pour cette catégorie

imgp4943.jpgIl s'agit de la pilotine au 1/100 et mesurant 23 cm seulement de Jean-François, la voici durant l'un de ses parcours (sans aucune faute) elle réalise 100/100

imgp5039.jpgLa chalutier d'André Grannec président du club de Chateaulun

imgp5002.jpgLe pousseur "Union" de Jean-François Tuloup

imgp5020-1.jpgLa SNS 128 de William Tuloup

Dans la classe F4b, nous étions deux du club à participer à cette catégorie, la seconde place nous est revenue

imgp4733-1.jpgVoici la petite Abeille au 1/100 de Guy durant son parcours

imgp4974.jpgChalutier Patrick de Cécile Didier, 1ère de la classe F4b

Enfin la classe F4c ou 4 membres du club étaient inscrit, la palme revient à Michel H. suivi en seconde place de William T , tandis que Jean-François s'attribue la 4ème place

imgp4859.jpgIl s'agit ici du navire USS "Arizona" de Michel Vidal. du club de Villeveyrac, qui obtiens la troisième place

Les classe F2

Les classes F2a, b et c, sont affaire de spécialistes, en effet ces modèles sont construits uniquement sur plan, ils ne sont en principe, constitués de pièces commerciales, mis à part pour certains encore, des chaines, ancres et hélices, quoique cela disparraisse à Miniflotte-50; les hélices, ancres et chaines sont fabriquées à la main dans l'atelier de chacun, voici quelques modèles de la classe.

img-2352-1.jpgIci le "Comoros Stream", qui remplaça au pied levé la frégate "Suffren" (indisponible) en classe F2c 

imgp2137.jpgLe croiseur "Kléber" de Régis Boutier second en F2b

img-2299-1.jpgLa frégate "Guépratte" en classe F2b

imgp4956.jpgLe canot de la SNSM "Cap Fagnet" de Guy Le Goff, 3ème en F2a

imgp4916.jpgLe chalutier "Saint Yves" de Roger Delhommeau (Montaigu) second en F2a

imgp2435.jpgLa "Notable" de Thibault, 1er en F2a

imgp5119.jpgLe "Thétis", navire des affaires maritimes, de Jean-Paul Hass (Manosque modélisme) second en F2b

imgp2216.jpgLe "Swearer" de Thibault, 1er en F2b

imgp4933.jpgLe cablier "René Descartes" de Michel Vidal (Villeveyrac) 1er en F2b 

La classe FDS (vapeur)

Cette année  seul les clubs de Villeveyrac et Marigny (miniflotte-50) présentèrent des modèles dans cette catégorie, il y a pourtant bien des adeptes de cette discipline notamment dans la région Ile de France organisatrice de ce championnat, c'est un peu dommage, car leur absence contraste avec la bonne ambiance qui règne dans le groupe des vaporistes durant ces dernières années lors des championnats mondiaux

imgp4783.jpgLa chaloupe "Jacqueline" de Michel, qui remporte la 1ère place dans cette classe.

imgp5050.jpgLa "Casabianca" de Michel Vidal (Villeveyrac) 3ème en vapeur

imgp4769.jpg"Princess" chaloupe à vapeur de Régis Boutier (Villeveyrac) second en DS

imgp4809.jpg"Frédéric Mistral" ,de Régis Boutier (Villevayrac)

 La classe NSS.

A l'origine cette classe fut créée par la France, elle permet à des maquettes de voiliers anciens de participer sans entrer dans les compétitions de voile pure, en principe l'on considère comme voiliers  anciens, des voiliers conçus pour le travail ou la plaisance d'une époque d'avant 1950 environ, en faisant toutefois la différence avec des grands voiliers de course et des chaloupe de pêche voir des bateaux pilotes plus rapides., au niveau NAVIGA, cette classe est divisée en 4 groupes, et l'épreuve de contrôle de la navigation aux trois allures, s'est transformée en une régate de course, ce qui explique le très petit nombre de participants en France, cette classe incluant la régate appartenant à l'origine, à la classe F5L (loisir) et qui appartient aux CF voiles et non maquettes.

Voici toutefois quelques participants aux CF 2012 

imgp4833.jpgimgp5042.jpgimgp5098.jpgimgp5052.jpg

 La classe F6.

C'est sans aucun doute la classe la plus méconnue (du moins son réglement et la façon de la pratiquer) par les modélistes eux même. cela demande explication sur  son origine et la façon de l'aborder.

Les Origines

Cette classe était inconnue en France durant les premières années de la FFMN (1963) c'est en 1967, que votre serviteur, s'interrogea lors des CF auprès du président et des dirigeants fédéraux de l'époque, sur l'absence et la non pratique de cette classe un peu spéciale, en effet elle fait partie des rêves de l'époque, la réponse du président Robert Glaudel fut directe et sans équivoque, " Vas y, prépare une équipe et un programme pour les prochains championnats d'Europe qui auront lieu dans deux mois" . Ce fut fait, votre serviteur prépara le programme d'une escadre de trois navires, évoluant ensemble dans un scénario simple mais précis et au soir du 6 aout 1967, nous apportions à la France la première médaille d'Or en classe F6 international, depuis cette date la France reste dans le jeu s'assurant à chaque championnat sa présence, parfois sur le podium, mais aussi le titre suprême, le dernier datant de 2003 avec l'équipe du MKSB et de La Garde républicaine

Le réglement.

Quoique considérée comme facile, cette classe ne l'est pas du tout, elle allie tous ces facteurs, rigueur, discipline, travail d'équipe et concentration, la moindre faille, erreur ou non respect de ces règles est éliminatoire pour l'ensemble de l'équipe, c'est donc une épreuve en équipe ou chaque équipier est chargé d'une tâche propre et incontournable, exactement comme un orchestre philarmonique, la moindre fausse note et c'est le crash imparable, ce n'est pas pour rien que depuis 1967 les diverses équipes formées par votre serviteur furent toujours à la pointe, dans les années 70 l'équipe était formée de gens de Bagnolet et Istres, les scénari étaient envoyés par courrier postal, la seule rencontre de l'équipe se faisait sur place aux championnats de France, chacun connaissait parfaitement sa partition, le résultat était assuré avec le titre ou au pire la seconde place, depuis 2003, nous pratiquons de même, Internet à remplacé la poste, le courrier et le facteur, chacun connait sa partition et son rôle, chacun s'entraîne de son côté à un ou deux bateaux, depuis la mise en place des pilotines , le travail est de rigueur, chaque pilotine doit savoir abordrer le navire à servir à babord comme à tribord et au bon endroit, cet endroit n'étant pas le même d'un navire à l'autre, les entraînements ont lieu tout l'hiver, quelque soit la météo, pluie, vent, soleil, etc. de même les lieux d'entrainement changent, et cela est payant, vainqueur absolu en 2005, puis en 2011 par gros temps, et vainqueur incontesté en 2012. Pour les championnats du monde, l'équipe s'étoffe de navires et de pilotes d'autres clubs, dont les  membres ont été sélectionnés dans les classes F2, F4 et FDS, c'est le cas notamment de deux membres de Villeveyrac, Michel et Régis. 

img-2354-1.jpgPrise en charge du chimiquier par les remorqueurs portuairesimg-2364-2.jpgLe chimiquier étant à quai, les remorqueurs vont assister le prochain navire

imgp5603-1.jpgUn pinardier se présente en rade, il attend le pilote

img-2368.jpgLa pilotine est à la coupée du pinardier, le pilote monte à bord, à noter que les navires sont toujours en marche

img-2403.jpgLa pilotine entre au port, elle double un plaisancier qui lui aussi entre au port

img-2372.jpgTous les navires de charge sont au port, en arrière plan les 6 pilotes du club et la speakerine qui fit les commentaires,

Les navires présents sont; 3 gros porteurs, 2 remorqueurs de port, 1 pilotine, 1 chalutier hauturier, et 1 bateau de plaisance

 Ambiance générale.

         Le cadre est magnifique et le plan d'eau parfait pour ce genre de championnat

         Coté place s'était un peu à l'étroit, un barnum réservé au club de Meaux (c'est normal, ils étaient chez eux, par contre un seul barnum pour le reste des conccurents, d'environ 15 mètres, c'était trop juste avec une seule rangée de tables (à Marigny en 2011, le linéaire était de 20 mètres couverts avec deux rangées de table, soit plus du double de place. De ce fait beaucoup de modèles sont restés en arrière jugés sur leurs caisses respectivesimgp5058.jpgUne partie de la flotte de "Miniflotte"50

imgp5136.jpgPréparation du dernier parcours en F4c par Jeff et Willy, sous l'oeil attentif d'un futur modéliste

 

 

En cours de rédaction