Les différentes catégories de maquettes en compétition

Bon nombre de visiteurs du site, nous ont demandé par Email, quelle était la signification des classes ou catégories que l'on retrouvait dans les compte rendus de nos activités, pous allons donc tenter d'expliquer de quoi il s'agit, afin de plus de clarté dans la lecture des divers résultats ou compte rendus des divers championnats que pratiquent les membres du club

 

La fédération de France de modélisme naval fut créée en 1963, elle dut donc comme la plupart des autres pays (Européens à l'époque), se rallier à la NAVIGA (organisation Européenne régissant le modélisme naval à l'époque) et appliquer les règles établies, elle accepta donc les classes qui furent instituées en fonction des modèles pratiquant dans les années 50-60, en voici les grandes lignes, sachant que ces classement évoluent dans le temps. 

Note explicative des diverses classes de modélisme naval

Depuis les années 50-60, il faut noter 5 grandes classes de modélisme naval qui sont repérées par des lettres

Les classes A et B regroupant les modèles circulaires.

La classe D regroupant les voiliers libres

La classe E regroupant les maquettes libres (ou ligne droite)

La classe F regroupant toutes les catégories de modèles radiocommandés

A ce jour bon nombre de classes ont évoluées et de ce fait certaines sont devenues désuètes

Les classes A et B ne sont pratiquées que par une petite poignée d’irréductibles, Bulgarie, Angleterre, Italie et 4 ou 5 pratiquants en France, il s’agit de vitesse pure ou certains modèles dépassent les 200 Km/h

La classe D n’existe plus

La classe E n’est plus au programme sauf la catégorie EX est épisodiquement pratiquées par quelques clubs de Bretagne et des Pays de Loire

La classe F est aujourd’hui la plus nombreuse, elle du être entièrement remaniée au niveau International  et divisée en divers sous catégories

La catégorie NS regroupe les maquettes et semi maquettes

La catégorie S (voile) n’est autre que la catégorie F5

La catégorie M (moteur) regroupe l’ancienne catégorie de bateaux de vitesse radiocommandés

La catégorie FSR regroupe les bateaux des courses d’endurance.

Pour notre part et concernant notre club, nous nous attacherons principalement aux classes et catégories que nous pratiquons

Les classes C,

74 canons Le Héros lors des Championnats d'Europe de 2011 en classe C1

Il s’agit de modèles statiques qui concourent en salle devant un jury, il y a 7 catégories elles même pour certaines divisées en fonction de critères précis

 Le C1, modèles de navires fonctionnant sans moteur ni machines (voile, rames)

 Le C2, modèle dont la propulsion principale est une machine (moteur quelque soit le type ou le genre

 Le C3, en 4 sous catégorie dont les dioramas, des parties de navires ou d’installations portuaire, des navires en coupe ou écorchés etc.

 Le C4, il s’agit de miniatures, maquettes de construction traditionnelle au dessous du 1/250 l’on y trouve des modèles au 1/1200 voir 1/1500

 Le C5, il s’agit exclusivement des modèles en bouteille

 Le C6, réservée aux modèles issue de kit en plastique mais d’une finition irréprochable bien souvent d’une qualité à couper le souffle

 Le C7, il s’agit de modèles en carton ou papier issus de découpages exclusivement réalisés à cet effet.

Un modèle de la classe C4 lors des Champîonats d'Europe de 2011

 A noter que Miniflotte-50 pratique les classes C1, C2, C3 et C6

 

 Les classes NS

 Il s’agit entre autre de l’ancienne classe maquettes navigantes, mais avec de nouvelles catégories, il est important de bien séparer chaque catégorie afin de ne pas s’égarer et porter de faux jugements souvent hâtifs et inadaptés

Petit modèle de destroyer US en F4c, il est au 1/350 navigant et radiocommandé

 La catégorie F2 est la plus ancienne et est réservée aux modèles le plus exacts possibles issu d’un plan et dont la construction est entièrement  faites par le propriétaire, cette catégorie est divisée en 3 sous classes, Lf2a pour des modèles de 900 mm de long et moins, le F2b pour des modèles de 901 mm à 1400 mm de long et le F2c pour des modèles de 1401 mm à 2500mm maximum, sauf exception faites pour des modèles plus grands mais exclusivement construits à l’échelle du 1/200

 La catégorie F4 est réservé aux modèles issus du commerce, Kit ou modèles présentant des pièces préfabriquées ou industrielles, le F4a est libre, il ne nécessite pas d’épreuve de présentation seule la navigation compte, le F4b concerne en principe les Kit en bois, ou les modèles bois utilisant des pièces commerciales, le F4c est réservé aux kit en plastique injecté. Enfin il existe en France uniquement la classe F4M (M comme mousaillon), cette catégorie permet à un jeune dont c'est le tout premeir championnat de France, de concourrir à égalité avec d'autres jeunes débutants, chaque jeune ne peut donc concourir qu'une seule fois

 La classe FDS il s’agit de maquettes dont la propulsion est effectuée par une machine à vapeur, le modèles et noté sur sa conception ainsi que la conception de la machinerie

 La classe NSS, elle est divisée en 4 sous classes, il s’agit de maquettes de voiliers existants ou ayant existés, les catégories tiennent compte des types de gréements, bermudien, latin, aurique, etc.

 La classe F6, il s’agit d’une classe spectacle avec plusieurs modèles et pilotes, le thème devant être cohérents conforme à la réalité, tous les modèles et accessoires doivent impérativement être à la bonne échelle

 La classe F7, il s’agit du même principe sauf que le concurrent pilote est seul et sans aide

Jeune mousaillon à l'entraînement sous l'oeil interressé de jeunes de son clubs

 

 

 

 

article en cours de diffusion (06 juin 2013) 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site